Communiqué du C.A.M 78 en réaction à l’attentat de St-Etienne du Rouvray


Quelques jours seulement après l’horrible attentat du 14 Juillet à Nice, alors que la Nation est encore sous le choc et que les familles des 84 victimes essaient de vivre leur deuil sereinement, la France vient d'être touchée une nouvelle fois par un attentat grave par son symbole et horrible par sa forme. L’assassinat du père Jacques Hamel, 86 ans, dans son église de Saint-Étienne-du-Rouvray, près de Rouen, a profondément traumatisé les Français et parmi ceux-ci les musulmans que nous représentons.

C’est avec une grande tristesse et vive émotion que nous condamnons, de manière ferme et unanime, cet acte ignoble et inhumain comme l’ont été avant lui les attentats précédents.

Nous présentons nos condoléances à la famille du père Hamel, à l’Eglise catholique de France, à ses représentants ainsi qu’à l’ensemble de ses fidèles et les assurons de notre profonde solidarité en cette épreuve douloureuse alors que se tiennent actuellement les Journées Mondiales de la Jeunesse en Pologne. Nous souhaitons un prompt rétablissement aux blessés physiques et psychiques de cet attentat et de cette prise d’otages.

En assassinant cruellement et sauvagement un homme de religion en plein office dans son lieu de culte et au milieu des fidèles, les criminels prouvent une fois de plus, s’il en est besoin qu’ils n’ont aucun rapport avec la foi religieuse quelle qu’elle soit et qu’ils ne représentent que les pires égarements et horreurs de l’Homme. Ne laissons pas ces terroristes scinder la Nation en groupes opposés les uns aux autres et faire imploser le pays. Il est plus que jamais nécessaire de privilégier le dialogue et de promouvoir le vivre ensemble, afin de ne pas laisser ces déséquilibrés arriver à leurs fins.

L'unité de notre nation, toutes religions ou croyances confondues doit prévaloir durant cette sombre période que nous traversons tous douloureusement. Nous faisons face à des actes d'une rare folie. La lutte contre ces cancers qui trouvent leur source notamment dans l’ignorance et la haine véhiculées par certains réseaux sociaux doit nous inciter à redoubler d’efforts concernant l'éducation et la prévention auprès de notre jeunesse afin de leur transmettre les valeurs de partage, de respect et de paix. Nous devons tous lutter contre les multiples raisons amenant à ces horreurs sans nous tromper d’ennemis ou faire d’amalgames.

St-Quentin-en-Yvelines, le 27 Juillet 2016

Le Collectif des Associations Musulmanes de Saint-Quentin-en-Yvelines et des environs (C.A.M 78)


Présentation

Nous sommes heureux de vous présenter la Mosquée de Guyancourt. Ce site a pour but de créer une dynamique autour de la Mosquée, fédérer et créer une cohésion entre vous, frères et sœurs. Pour ce faire, nous vous tiendrons informé régulièrement sur les événements, sur notre religion d’une façon générale et sur notre Mosquée d’une façon particulière à travers nos différentes activités.

Notre objectif est de faire de ce lieu, un endroit où chacun pourra apprendre et pratiquer sa religion, se recueillir et adorer Allah. Dans le saint coran, Allah dit :

« Les croyants ne sont que des frères. Établissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu'on vous fasse miséricorde. ». Verset 10 Sourate 49 Al Hujurat (Les appartements).

La Mosquée de Guyancourt (local associatif) se situe derrière la maison de quartier Pierre Mendès France au 5 rue Guy Barrillio. La surface de la salle de prière fait 155 m². Elle peut contenir environ 250 personnes. Ce local qui nous sert de Mosquée, nous permet de pratiquer notre religion, un Islam de paix d’amour et de fraternité.

La direction de la Mosquée travaille pour faire de ce lieu, un endroit où chacun pourra apprendre sa religion, se recueillir et adorer Allah. Pour atteindre cet objectif, les musulmans devront s’entraider pour mettre en pratique les paroles du messager d’Allah :

« Ne vous détestez pas ! Ne soyez pas envieux les uns des autres, ne vous tournez pas le dos, ne rompez pas les liens d’amitié et soyez frères, ô créatures d’Allah. Il n’est pas permis à un musulman de fuir son frère plus de trois jours ». En effet Ibn Abbas (qu’Allah soit satisfait de lui) quitta la Mosquée du Prophète (sws) en abandonnant sa retraite spirituelle, dont la récompense est énorme pour aider son frère en Allah. Cela montre le mérite de cet amour entre musulmans pour apprendre notre religion et l’appliquée. Quel endroit meilleur que la maison d’Allah, la Mosquée.

Horaires des prières

Prière du vendredi à 13h00 toute l’année

28

SEP.

Vous souhaitez nous aider ?

Merci de nous soutenir en nous envoyant vos dons via Paypal. C'est simple et rapide. Vous pouvez aussi nous envoyer un chèque ou nous faire un virement bancaire.